Seriez-vous prêt à accueillir des migrants chez vous pour leur venir en aide?

migrants
La France doit-elle accueillir plus de migrants?

30 % des français se disent prêts à investir de leur temps et de leur argent par l’intermédiaire d’une association en faveur des migrants. Certains vont plus loin et proposent d’accueillir chez eux un ou plusieurs réfugiés. Et vous, seriez-vous prêt à accueillir des migrants chez vous pour leur venir en aide?

De la crainte à la solidarité

La question de l’accueil des migrants suscite souvent des tensions. Mais 30 % des français se sentent concernées par les politiques d’accueil dans leur ville ou dans leur village. Ces chiffres sont issus d’une étude menée en mai 2017 par l’institut Harris Interactive.Parmi les différents plan d’actions utiles pour aider les migrants, le don financier arrive en tête (35 %), suivi du don de temps ou bénévolat (39 % ). En revanche, la piste de l’accueil d’un migrant chez soi est largement rejetée par les français. Seulement 12 % y sont prêts.

Cohabiter avec un migrant

Les centres de logement pour migrants sont saturés, du coup des associations organisent des mises en relation entre particuliers et migrant. Le migrant est alors loger à titre lucratif ou sous condition de loyer. Ce système permet en outre de défiscaliser 85 % du loyer.

L’association Singa s’occupe par exemple de contacter des particuliers qui sont d’accord pour proposer une chambre ou un lit. La période de cohabitation dure de 3 mois à un an. Elle permet d’une part d’offrir des conditions de vie dignes au migrant mais facilite aussi l’intégration des exilés dans le tissu social local.

Depuis trois ans, les associations enregistrent de nombreuses demandes de particuliers capables d’accueillir des migrants. Ce mouvement de solidarité connait un réel engouement. Mais le tableau est tout de même à relativiser. Le nombre de migrants accueillis reste modeste. Depuis 2015, seulement 475 personnes en exils ont trouvé place chez un particulier via l’association Singa.

D’autres réseaux similaires existent. C’est le cas par exemple de Welcome en France qui a placé 580 exilés dans des familles d’accueils. À elles deux, ces associations ont permis quand même de donner un toit à des migrants le temps de 53000 nuitées.

L’accueil des migrants à domicile reste marginal

Le nombre de personnes prêtes à partager leur espace de vie avec un migrant reste très marginal. Cette initiative demande en effet d’avoir une habitation suffisamment spacieuse mais surtout une volonté d’aider hors du commun. Il semble que la générosité humaine montre ici ses limites.

C’est aussi une démarche qui exige beaucoup de disponibilité ainsi qu’un accompagnement matériel et humain important.

Pour info, il faut savoir que d’un point de vue légal, l’accueil d’un migrant sans papier est illégal et soumis à une peine d’emprisonnement.

Et vous ? Seriez-vous prêt à accueillir des migrants chez vous pour leur venir en aide? Opinion du Web s’intéresse toujours à votre opinion. Notre sondage vous permet de vous exprimer librement sur la question.

Seriez-vous prêt à accueillir des migrants chez vous pour leur venir en aide?

Pour aller plus loin, vous pouvez aussi vous exprimer sur l’accueil de réfugiés en France.

Seriez-vous prêt à accueillir des migrants chez vous pour leur venir en aide?
5 (100%) 4 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.