Êtes-vous pour ou contre l’apprentissage de l’arabe à l’école?

jean michel blanquer
Jean-Michel Blanquer propose d'apprendre l'arabe à l'école

Le mois dernier, le ministre de l’Education Nationale, Jean-Michel Blanquer soutenait l’idée qu’il fallait relancer l’apprentissage de la langue arabe dans les écoles. Les avis divergent et les arguments se font entendre. Dans ce sondage, nous aimerions savoir quel est votre avis. Pensez-vous qu’il faut apprendre l’arabe à l’école ?

L’idée de relancer l’enseignement de cette langue fait suite à un rapport publié par l’Institut Montaigne. Ce rapport soutient que le nombre d’élèves qui apprennent l’arabe a diminué de moitié dans les collèges et les lycées, tandis que l’apprentissage de cette langue a décuplé dans les mosquées. Ces chiffres prennent en compte les vingt dernières années.

Pourquoi apprendre l’arabe à l’école ?

Le principal argument avancé par le ministre de l’Education Nationale est la lutte contre la radicalisation de l’Islam en France. En effet, en enseignant cette langue à l’école, on empêche les jeunes d’aller l’apprendre dans les mosquées ou les écoles coraniques.

Dans le premier cas où l’arabe est enseigné à l’école, les élèves apprennent cette langue comme toute autre langue, et reçoivent une éducation complémentaire. Dans le second cas où elle apprise dans les mosquées ou des écoles coraniques, les élèves apprennent surtout une religion et se retrouvent dans une éducation islamique.

Il existe une soixantaine d’écoles privées musulmanes en France qui sont hors contrat. Elles enseignent surtout la langue arabe et font une étude quotidienne du Coran. Certaines matières obligatoires dans un parcours éducatif n’y sont pas enseignées et quelques-unes de ces écoles ont dû être fermées pour cette raison.

Le ministre soutient également qu’au-delà de la lutte contre l’islamisme radical, le but est aussi d’apprendre une langue importante et historique. L’arabe est la langue officielle dans 25 états. Elle fait partie entre autre de ce qui fait l’histoire de la civilisation.

La langue arabe en France

L’arabe est la cinquième langue la plus parlée dans le monde, avec des locuteurs qui sont de religion musulmane, mais aussi chrétienne, juive et athée.

En France, l’apprentissage de l’arabe n’est pas quelque chose de nouveau. En effet, l’enseignement de cette langue a été introduit dans les écoles dès le seizième siècle. Aujourd’hui encore, dès le CE1, son enseignement est prévu dans le programme de l’Education Nationale, au même titre que d’autres langues tel que l’anglais ou le russe.

Il existe beaucoup d’avis, contraires à la proposition du ministre. Ces derniers avancent la peur d’une arabisation de la France. Cela constitue selon les personnes porteuses de ces avis, un risque potentiel. En effet, cette décision est-elle vraiment une lutte contre l’islamisme, ou plutôt une introduction de cette dernière dans l’Education Nationale? Beaucoup pensent qu’il s’agit d’une fausse bonne idée, qui aura plus de conséquences négatives que positives.

Nous sommes à une époque où les élèves ont un faible niveau de français en France. C’est aussi pour cela que beaucoup soutiennent qu’il est mieux de se focaliser d’abord sur un bon apprentissage de la langue française, avant d’enseigner d’autres langues étrangères.

Et vous? Pensez-vous qu’il faut apprendre l’arabe à l’école? Donnez votre avis en répondant au sondage ci-dessous.

Faut-il apprendre l’arabe à l’école ?

Êtes-vous pour ou contre l’apprentissage de l’arabe à l’école?
5 (100%) 6 votes

1 COMMENTAIRE

  1. Nous devons plutôt apprendre l’anglais et l’allemand aux enfants et non pas l’arabe. Ce n’est vraiment pas une priorité. Aujourd’hui, la France est très souvent en contact avec l’Allemagne et je pense sincèrement que c’est cette langue qu’il faut enseigner en priorité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.