Êtes-vous pour ou contre l’interdiction du désherbant glyphosate?

glyphosate_round_up
Êtes-vous ou contre l'interdiction du Round Up?

Le moins que l’on puisse dire est qu’il est difficile de se faire une opinion sur le sujet de l’utilisation du glyphosate, un herbicide très critiqué. Vrai débat de santé publique ou débat tronqué ? Cet article n’a pas la prétention de poser les conclusions du débat, mais va tenter de répondre aux grandes questions concernant le glyphosate.

Et vous, êtes-vous pour ou contre l’interdiction du désherbant glyphosate ? Notre sondage disponible en fin article vous invite à répondre à la question.

Mais qu’est-ce que l’herbicide glyphosate ?

Le glyphosate est une molécule commercialisée par le groupe Monsanto depuis 1974. Elle compose de nombreux herbicides et représente en 2019 le pesticide le plus répandu sur la planète. On estime que près de 800 000 tonnes sont annuellement déversées sur la terre. Son action principale est de détruire les mauvaises herbes sur tous les types de culture. C’est pour cette raison d’ailleurs qu’on le retrouve aussi bien pour les espaces verts urbains, la viticulture ou encore le maraîchage. Il n’y a pas que les agriculteurs qui ont recours à cet herbicide. En effet la SNCF est le premier utilisateur en France pour l’entretien des rails.

Le glyphosate : un poison pour l’homme ?

C’est justement sur cette question que le débat pose problème. Les études scientifiques portant sur la toxicité de la molécule ne mènent pas aux mêmes conclusions et peuvent également se contredire.

Toutefois, si le glyphosate inquiète, c’est parce qu’il est fortement accusé de représenter un risque de développement de cancer.

Le temps d’exposition aux produits est également à prendre en compte. En effet, un particulier qui utiliserait une fois par an du Round Up ne prend pas véritablement de risque, mais un agriculteur qui en pulvérise des tonnes chaque année encourt de vrais risques sanitaires. Sans oublier également, les consommateurs qui absorberont en retour l’herbicide.

Glyphosate : autorisé ou interdit ?

En France, il est interdit depuis le 1er janvier 2017 pour l’entretien des espaces publics et les particuliers n’ont plus la possibilité d’en acheter depuis le début de l’année 2019. Néanmoins, son utilisation demeure autoriser au minimum jusqu’en 2022 par les agriculteurs.

Le président de la république Emmanuel Macron a fait la promesse lors de son élection électorale de sortir du glyphosate en 2021. Mais deux ans après, le projet a été abandonné pour cause d’infaisabilité.

Du glyphosate pour tout le monde

Des tests et études de laboratoire prouvent que l’herbicide est présent chez pratiquement tout le monde. Les analyses d’urine sont unanimes : on retrouve des traces de sur pratiquement tous les échantillons. Même si les taux restent relativement faibles, il est difficile de dire qu’ils n’ont aucun effet sur la santé.

Il existe des certitudes sur la nocivité du glyphosate pour la santé humaine et pour l’environnement mais pour l’heure le débat semble figé. Affaire à suivre…

Et vous, êtes-vous pour ou contre l’utilisation de ce produit phyto-sanitaire ? N’hésitez pas à répondre à notre sondage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.