Craignez-vous ou non un krach immobilier en 2020?

Certains experts des finances prévoient avant la fin de l’année 2020 un krach immobilier sans précédent. Pour l’heure, à l’aube du troisième trimestre de l’année 2019, tous les indicateurs sont au vert. Mais déjà, certains signes annonciateurs évoquent un retournement de situation pour le marché immobilier.

Après lecture de l’article, nous vous invitons à répondre à notre nouveau sondage économique situé à la fin de l’article.

Le marché de l’immobilier : de la chute à l’atterrissage

Pendant la chute, tout va bien. Mais ce qui compte, c’est l’atterrissage. Plusieurs signes inquiètent les experts du marché de l’immobilier.

Premièrement, il constate un essoufflement dans le secteur de la construction. En 2019, le nombre de permis de construire autorisés à baisser de plus de 8 % par rapport à l’année 2018. Or, les indicateurs que sont le prix de l’immobilier, le volume des transactions et la construction sont du point de vue historique intimement liés entre eux.

Autrement dit, la chute de l’un  provoque un effet boule de neige sur les autres. Pour dire les choses simplement, une diminution de la construction est très souvent accompagnée d’une chute des prix.

De même, de plus en plus de foyers français estiment les prix totalement irréalistes ce qui les amènent à reporter leur projet immobilier, parfois même à y renoncer. Les futurs propriétaires sont aussi de moins en moins nombreux à prévoir une augmentation des prix sur les logements. C’est ici le signe que les anticipations des foyers sont en train de changer.

Pourtant, les anticipations sont d’une importance cruciale pour comprendre et analyser les évolutions du marché immobilier. Il faut comprendre par là que les augmentations alimentent les augmentations et que les baisses entraînent des baisses.

De même, les experts de l’immobilier constatent un décalage souvent injustifié, en ce qui concerne plusieurs villes de France, entre l’augmentation des prix de l’immobilier et l’évolution des salaires.

Une situation problématique sur le long terme

À court terme, les indicateurs pour l’immobilier en France sont rassurants. Mais les mêmes indicateurs sur une période à long terme dissimulent des signes d’alerte qui ne doivent pas être sous-estimés.

Les analystes de l’immobilier affirment que nous vivons actuellement la fin d’un cycle d’augmentation des prix du logement. En d’autres termes, des cycles de hausse sur les prix laissent place à des phases de transition puis de diminution. Oui, le jeu des montagnes russes s’applique également au secteur de l’immobilier.

Les prix de l’immobilier sont déconnectés des réalités du marché

Plus de 80 % des Français estiment que les prix des biens immobiliers à la vente ou en location sont totalement déconnectés de la réalité. Dans cette dynamique, le nombre de propriétaires potentiels diminue ce qui entraîne un ralentissement économique dans le secteur de l’immobilier. Pour contrecarrer cette tendance, une phase de diminution des prix se met en place de façon presque mécanique.

En 2019, tous les indicateurs nous laissent croire que nous sommes en présence d’une bulle immobilière, notamment dans les grandes métropoles comme Paris, Lille ou Lyon.

Et vous, craignez-vous un krach immobilier en 2020 ? Opinion du Web donne la parole à ses lecteurs et vous invite à répondre à son nouveau sondage économique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.