Cannabis: Êtes-vous pour ou contre la dépénalisation ou légalisation?

cannabis
Faut-il légaliser le cannabis?

En France, le débat sur la dépénalisation du cannabis commence doucement à émerger mais il semble que le sujet n’est pas encore mûr au sein de la classe politique. À part Europe Écologie – Les verts, aucun parti n’est véritablement favorable à la dépénalisation du joint. Et vous, considérez-vous qu’il est temps de dépénaliser le cannabis ?

Vous pouvez participer à notre enquête de sondage en répondant à la question située en fin d’article.

Les bonnes raisons de dépénaliser

Économiser de l’argent

Il est clair que toutes les politiques répressives en matière de cannabis ont échoué. La lutte contre la fraude de l’utilisation de la consommation du cannabis chaque année à l’État coûte des centaines de millions d’euros. Les coûts de police pour traquer les consommateurs et dealers, les frais de justice, sont autant de postes de dépenses onéreux pour les finances de la France.

En dépénalisant le cannabis, les employés de police pourront faire autre chose que de poursuivre le petit consommateur et utiliser leur temps de fonction à des choses plus importantes.

Cependant, il faut bien comprendre que la dépénalisation ne peut pas mettre fin à l’économie souterraine, ni au trafic. Pour assécher l’économie illégale du cannabis, il faudrait envisager non pas une dépénalisation mais une légalisation de cette drogue.

L’interdiction du cannabis incite à la consommation

L’interdiction alimente l’envie de transgresser la loi. Le consommateur en consommant cette “drogue” à un sentiment de défi vis-à-vis de la société. Et cela est d’autant plus vrai chez les jeunes personnes.

De plus en plus, les experts observent que la prohibition a échoué car l’état est incapable de protéger les citoyens contre leurs désirs mais également contre eux-mêmes.

Pourquoi ne devrait-on pas dépénaliser le cannabis ?

Cela encouragerait une surconsommation

De nombreuses personnes et hommes politiques pensent qu’une dépénalisation du cannabis aurait comme effet immédiat d’encourager la consommation.

En effet, en l’absence de sanction financière ou de peine de prison pour le consommateur, certaines personnes se sentiraient alors libres de consommer du cannabis.

Les opposants à une dépénalisation avancent comme argument principal que le cannabis reste une drogue dangereuse pour la santé. Elle favoriserait notamment la schizophrénie, la dépression, la démotivation et les crises d’angoisse.

De nombreux professionnels de santé pensent également que la libéralisation pourrait enclencher chez le consommateur une escalade vers d’autres drogues plus dures comme l’héroïne, la cocaïne ou le crack.

La dépénalisation n’entraînera pas une baisse de la criminalité

La dépénalisation a  peu d’effets en matière de lutte contre le trafic. Les réseaux et les dealers continueront d’exister. Seul le consommateur profite d’une protection juridique en cas de consommation. Il faut savoir qu’en cas de dépénalisation, le trafic pourrait rester illégal. Ce qui n’est pas le cas dans un contexte de légalisation.

Une dépénalisation déjà anticipée

Alors que nous sommes encore très loin d’une légalisation, beaucoup de créateurs d’entreprises se positionnent déjà sur ce créneau.

Il faut dire que le marché est estimé à plusieurs dizaines de millions d’euros par an et chacun voudra sa part du gâteau. Mais dès aujourd’hui, il est possible d’acheter des graines de cannabis ou du CBD sur le net pour un usage thérapeutique. 

À vous de vous exprimer à propos de la légalisation

Notre site donne la parole à ses lecteurs. Aujourd’hui, nous vous proposons de vous exprimer sur le sujet particulièrement polémique concernant une probable légalisation?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.