Le mouvement des gilets jaunes va-t-il prendre fin avec les fêtes de fin d’année?

gilets jaunes
Les Gilets Jaunes dans la rue le samedi 17 novembre 2018

Les blocages des gilets jaunes peuvent-ils durer jusqu’aux fêtes de fin d’année? Quels sont les leaders capables de faire vivre le mouvement? La colère des gilets jaunes peut-elle se propager?

Les blocages vont certainement se poursuivre au moins pour le début du mois de décembre. Les manifestants ciblent en priorité les dépôts de carburants, les autoroutes et les grands axes logistiques. Après la grande mobilisation du 17 novembre qui a réuni plus de 290000 manifestants, une question pointe sur toutes les lèvres : quel sera l’avenir de ce mouvement citoyen soi-disant apolitique ? Jusqu’à quand peuvent-ils maintenir les blocages? Avec quels porte-paroles? Une convergence des luttes est-elle envisageable?

Qui peut prédire la fin du mouvement des gilets jaunes ?

Selon les chiffres du ministère de l’intérieur, encore 27000 gilets jaunes étaient rassemblés pour le troisième jour de blocage. Soit une baisse de 260000 manifestants en comparaison au premier jour. Les chiffres portent donc à croire que le mouvement est en train de s’essouffler.
Pourtant, l’acte 2 sur les Champs-Élysées du 24 novembre a montré que le mouvement est bien là et surtout que la colère ne désemplit pas.

Quels sont les porte-paroles capables d’animer le mouvement ?

Un mouvement social sans porte parole ressemble plus à un joyeux bordel qu’à une lutte organisée. En tout cas pour faire vivre le mouvement, les gilets jaunes ont besoin de leaders.
L’existence de Facebook permet d’organiser des blocages sans le soutien d’organisation officielle, mais un fonctionnement spontané porte aussi en lui les germes de son extinction.
Certes, les gilets jaunes ont déjà des visages pour les représenter, mais on ne peut pas encore dire où sont les véritables leaders. Une chose est sûre en tout cas, si le mouvement perdure, il va y avoir forcement des portes paroles qui vont s’autoproclamer.

Le mouvement peut-il rejoindre d’autres colères ?

Les gilets jaunes peuvent-ils s’allier à d’autres contestations et devenir plus forts? Face aux blocages, les organisations patronales appellent à l’apaisement, même s’elles s’entendent la colère des manifestants. Les entreprises craignent un blocage général de l’économie. La CPME et les transporteurs routiers ont déjà annoncé qu’ils ne rejoindront pas le mouvement des gilets jaunes.

Quel rôle politique peuvent-ils jouer ?

Le mouvement des gilets jaunes peut-il influencer le vote sur les élections européennes en mai 2019? Encore une fois, le doute persiste. Une chose est certaine, les parties d’opposition, France Insoumise et Rassemblement National compte bien en profiter.
Réjouis par l’ampleur du mouvement, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen compte bien reprendre la dynamique du mouvement pour peser sur le gouvernement lors des prochaines élections européennes.

Alors, selon vous, le mouvement des gilets jaunes va-t-il prendre fin avec les fêtes de fin d’année? Ou au contraire perdurer en 2019 ? Opinion du web vous donne la parole avec ce nouveau sondage politico-sociétale.

Le mouvement des gilets jaunes va-t-il prendre fin avec les fêtes de fin d'année?

Sur le même sujet, vous pouvez répondre au sondage et nous dire quelle est la mesure qui ferait cesser ce mouvement de contestation.

Le mouvement des gilets jaunes va-t-il prendre fin avec les fêtes de fin d’année?
5 (100%) 5 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.