Face à la menace terroriste, avez-vous changé votre mode de vie?

operation sentinelle
Des soldats de l'opération sentinelle.

30 % des français déclarent avoir changé leur mode de vie depuis la multiplication des attentats en France, que ce soit en matière de fréquentation des salles de concert, de transport ou de shopping. Ces changements sont plus marqués chez les jeunes et chez les femmes. Les franciliens sont aussi plus sensibles à ce changement d’habitudes.

Les attentats du 13 novembre 2015 ont provoqué dans le pays une onde de choc. La peur pour une partie des français a remplacé le sentiment de sécurité.

La France est-elle suffisamment forte pour lutter contre le terrorisme?

Le changement de mode de vie provoqué par la peur des attentats s’explique en grande partie l’état de sécurité. La France a réalisé énormément de choses en matière de lutte anti-terroriste. Les mesures ont permis de réduire le risque terroriste pourtant cela semble insuffisant pour l’éradiquer complètement.

Face au danger terroriste, il y a en fait deux façons de réagir. Soit on décide de continuer à vivre ou on décide de limiter sa liberté ce qui pourrait accréditer la menace. Après chaque attentat que ce soit à Paris ou en Province, deux réactions s’opposent : il y a ceux qui refusent de changer leur mode de vie et qui continuent à boire des bières en terrasse comme un acte de résistance et ceux qui ont peur et décident de limiter leurs sorties.

Néanmoins, près de 70 % des français déclarent n’avoir rien changé à leur mode de vie. Ils jugent qu’aucune mesure n’est capable d’empêcher un acte terroriste. Le danger est partout dans chaque rue, chaque magasin, chaque église et peut frapper de jour comme de nuit. Sans oublier qu’il est logistiquement impossible de poster un policier derrière chaque individu.

Que faire pour lutter contre le terrorisme?

Au-delà des textes de lois et des actions de police, notre mode de vie peut agir sur le danger du terrorisme. Bien évidemment limiter l’exposition des citoyens dans les lieux sensibles permet de réduire le risque. Mais cette façon de faire est liberticide.

La France ne se dotera jamais comme Israël de centaines de portiques de sécurité pour contrôler la mobilité de ses citoyens. Pour autant, il faut rester vigilant et apprendre à observer autour de soi.

L’attention doit rester éveillée et doit être capable de déceler les comportements anormaux. Un devoir civique en somme.

Sécurité ou insécurité?

Actuellement, le sentiment d’insécurité face aux risques terroriste est en baisse. L’affaiblissement de Daech en Syrie explique ce regain de sécurité. Cet été, la promenade des Anglais accueillait chaque jour une forte fréquentation et le feu d’artifice du 14 juillet a été célébré sous des milliers d’applaudissements.

Inconscience ou résistance, chacun peut se faire sa propre idée. Mais une chose est sûre la vie continue.

Et vous, avez-vous changé votre mode de vie face à la menace terroriste? Limitez vous vos déplacements dans les lieux très fréquentés ? Opinion du web vous donne la parole. Exprimez-vous en répondant à notre sondage.

Face à la menace terroriste, avez-vous changé votre mode de vie?

Face à la menace terroriste, avez-vous changé votre mode de vie?
5 (100%) 1 vote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.