Êtes-vous pour ou contre la PMA pour toutes?

pma
Une manifestation en faveur de la PMA pour toutes

Après quatre ans de débats, le CCNE (comité consultatif national d’éthique) s’est finalement prononcée en faveur de l’autorisation de la PMA (procréation médicalement assistée) à toutes les femmes comme l’avait fait d’ailleurs également auparavant le candidat Macron et le défenseur des droits. Pourquoi alors le processus a-t-il été aussi long à légiférer ?

Vous pouvez vous exprimer sur la question en répondant à notre sondage en fin d’article.

Le pour:

Une énième fois, les femmes doivent subir un long débat, propice aux dérapages et à la stigmatisation pour que l’on choisisse ou non de leur accorder un droit !

En réalité, l’autorisation de la PMA pour toutes n’est pas un sujet d’éthique ou de morale. En effet, la procréation médicalement assistée est reconnue depuis plus de 25 ans comme telle. Il s’agit en fait d’une question de féminisme, d’égalité sociale mais surtout de santé publique.
Actuellement, la situation est incompréhensible : les familles de femmes lesbiennes ou célibataires sont reconnues par l’État français et doivent aller à l’étranger pour créer une famille ! Aussi, une grande majorité de femmes souffrant d’infertilité en France ne profitent pas des traitements existants pour avoir un enfant.

Les lois sur la PMA vont permettre ainsi de donner la possibilité de procéder à la congélation des ovocytes mais également permettre aux femmes de disposer pleinement de leur vie et de leur corps. Autrement dit, la PMA va permettre de choisir avec qui et quand elles  veulent fonder une famille.

Vers plus d’égalité:

L’ouverture de la procréation médicalement assistée va mettre fin à une forme d’inégalité entre les femmes qui ont l’argent pour voyager à l’étranger et les autres. La situation actuelle, à l’instar de l’interdiction de l’IVG dans le passé porte en elle des risques sanitaires intolérables. Il était donc tant de trouver une solution législative pour permettre aux femmes de faire ce qu’elles veulent de leur corps sans encourir de risques sanitaires.

Est-ce juste pour l’enfant de ne pas avoir de père ?

Les personnes qui contestent l’ouverture de la PMA annoncent comme argument premier l’injustice pour les enfants de ne pas avoir de père. Il est vrai, que les enfants venus au monde avec la procréation médicalement assistée ne vont jamais connaître de père et leur éducation se fera en son absence totale. Pourtant, il faut savoir qu’une mère ne remplace pas un père et que  son absence peut créer des conflits psychologiques à l’âge adulte.

Oui, tout le monde connaît des enfants qui ont été élevés sans père. Cependant, ils n’ont pas été conçus de façon volontaire orphelins de père. On parle alors d’accident de vie, ce qui est totalement différent.

Penser qu’on peut librement priver un enfant de son père revient à penser qu’un enfant n’en a pas besoin. Ce qui est bien entendu totalement faux.

Vous comprenez donc que différents arguments valables valident ou rejettent l’ouverture de la PMA. Et vous, êtes-vous pour ou contre la PMA ?

Retrouvez d’autres sondages similaires dans la catégorie “Société“.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.